Sciences comportementales

De la Bible … aux neurosciences, le comportement a toujours été analysé afin de trouver le « Bonheur », de façon clinique, avec empirisme ou simple curiosité.
Aujourd’hui, grâce à l’avancée des neurosciences cognitives, le comportement s’étudie avec la rigueur de la science. Récit d’une aventure passionnante.

Se développer grâce aux sciences cognitives et comportementales appliquées

Se développer grâce aux sciences cognitives et comportementales appliquées. Femme sur slackline

La transformation a commencé depuis bien longtemps. La crise sanitaire l’a accélérée. Les entreprises doivent s’adapter à un monde incertain, volatile, inconnu, et en même temps complètement interconnecté (VUCA). Les idées, les comportements se propagent à la vitesse des réseaux sociaux. Et la concurrence se fait maintenant à l’échelle planétaire.

Alors que nos possibilités techniques et d’interactions sont aujourd’hui décuplées, grandit une pression de l’instantanéité dans ce tourbillon d’images et d’informations. Cette accélération et cette complexité croissante conduit à des comportements extrêmes de fuite en avant, d’agressivité, de désengagement voire de dépression. Stress, sentiment de vacuité, de futilité, d’inutilité, de gâchis ou au contraire hyper-excitation et même comportements à risque sont autant de signaux d’alarme pour nous indiquer qu’il faut changer quelque chose.

Dans ce monde VUCA*, certaines entreprises, certaines personnes cherchent un sens, sondent leur identité profonde pour redonner une direction pertinente et pour élaborer une vision. Trouver une nouvelle façon de comprendre et d’agir pour faire émerger les talents de chacun. De telle manière que la performance soit une conséquence de la libération de nos forces naturelles, en identifiant ce que pourquoi nous sommes doués naturellement.

Mettre ces talents au service de projets collectifs, durables, respectueux, harmonieux, ambitieux, afin de laisser un monde plus beau aux générations futures.

C’est notre devoir, notre responsabilité.

Le mode de pensée issu de l’ère industrielle, basé sur le contrôle, l’exécution, le pouvoir centralisé pour une minorité, n’est plus approprié pour aborder notre monde sans sacrifier l’humain. Il faut réfléchir différemment pour agir différemment.

Les sciences comportementales ont fait un bond énorme depuis une trentaine d’années grâce à l’avancée des sciences cognitives et, en particulier, des neurosciences. Nous sommes la première génération de l’humanité qui peut voir ce qui se passe dans le cerveau (sans le détruire !) et commencer à mieux comprendre son fonctionnement.

Les sciences comportementales nous apportent de précieux renseignements pour apprendre à réfléchir différemment, afin d’aborder les problèmes complexes auxquels nous sommes confrontés aujourd’hui (écologie, crise sanitaire, économie, gouvernance, préservation de la biodiversité, développement durable…)

Elles nous permettent de comprendre nos schémas mentaux hérités d’un ancien monde, et d’en inventer de nouveaux, plus adaptés à un environnement en changement constant.

Cette flexibilité mentale, cette intelligence adaptative offre plusieurs vertus : elle permet d’embrasser la complexité des situations et une grande multitude de paramètres. Elle permet également de passer d’un mode « réactif » face aux événements à un mode « créatif ».

 
Mindolution accompagne les personnes et les organisations à adapter leurs modes de pensée et de comportement à ce monde en plein évolution. En gagnant en flexibilité mentale, elles libèrent leur créativité, leur capacité d’innovation et de performance naturelle, elles retrouvent des marges de manœuvre, du plaisir et du sens à l’action. Elles peuvent aligner leur identité et leur comportement pour gagner en cohérence et en sérénité.
 
Mon engagement est d’être à vos cotés pour faire ce bout de chemin.

Aller plus loin ...

Le blog

Approfondir

L'agenda

mars 2024
mai 2024
Pas d'événement actuellement programmé.
Retour en haut